-

Hommage à Réal Choinière


L'été 2015 je suis allée au Canada avec l'intention d'y travailler en psycho-kinésiologie avec une amie et Réal Choinière. Fin mai, Réal m'avisait qu'il ne pourrait pas travailler, son état de santé ne lui permettant plus, il me demande d'annuler mon voyage. Je le rassure en lui disant que je ferais le travail de psycho-kinésiologie avec mon amie mais que je maintenais mon voyage car je souhaitais le revoir.
Réal est décédé le jour de mon départ pour le Canada, le 8 juillet 2015. J'ai pu prendre congé de mon ami, même si ce n'est pas de la façon que j'avais envisagée en organisant ce voyage ...

Durant la cérémonie en son honneur, j'ai témoigné au nom de tous ses élèves.
Je vous partage ci-dessous ce témoignage.



Cérémonie en l’honneur de Réal Choinière

à l’Eglise unitarienne universaliste de North Hatley

le dimanche 12 juillet 2015


Réal nous a offert, durant de nombreuses années, un enseignement de qualité, riche de sagesse et empreint d’amour.

Chercheur infatigable, il n’a pas hésité à traverser l’Atlantique plusieurs fois par année, pour venir en Europe nous partager ses connaissances.

Grâce à son esprit de synthèse, sa patience et sa persévérance, il a rendu son enseignement accessible à de très nombreux étudiants.

Initiateur de la psycho-kinésiologie, il a approfondi sa méthode grâce à l’étude de l’anthroposophie.

Chaque étudiant ayant eu le privilège d’apprendre à ses côtés gardera immanquablement le souvenir de sa générosité de cœur, de son regard bienveillant, empli de tendresse et de son calme apaisant, bienfaisant.

Il avait l’art d’accueillir chaque étudiant avec un profond respect et l’accompagnait sans jugement en l’aidant à découvrir le meilleur de lui-même.

Réal nous a laissé un magnifique héritage ! D’où il est, nous ne doutons pas qu’il continuera de nous inspirer et de nous aider à poursuivre le chemin qu’il a tracé à savoir :

L’être humain a besoin d’apprendre à aimer !

                                                           Au nom de tous ses étudiants
                                                       Avec reconnaissance et tendresse

                                                                  Isabelle et Chantal

"Je sens que l'amour et la tendresse que j'enseigne me permettent de me connaitre mieux et de me rapprocher de mon but véritable qui est de servir au plus grand bien de tous." 
                                                                                        Réal Choinière